La CCE célèbre la Journée mondiale des zones humides en publiant le premier recueil de cartes des habitats de carbone bleu en Amérique du Nord

Les nouvelles cartes et publications mettent en évidence la valeur du rôle des zones humides côtières dans l’atténuation des effets des changements climatiques

Montréal, le 2 février 2016—La Commission de coopération environnementale (CCE) célèbre la Journée mondiale des zones humides en publiant des cartes et des documents visant à faire progresser la conservation et la restauration des habitats côtiers dans l’ensemble de l’Amérique du Nord.

La Journée mondiale des zones humides commémore l’adoption de la Convention relative aux zones humides le 2 février 1971.

Les marais littoraux, les mangroves, les marais salés et les herbiers marins jouent un rôle d’une importance cruciale en piégeant et en stockant le carbone. Toutefois, des agents de stress pour les écosystèmes tels que l’apport d’éléments nutritifs par le ruissellement, la conversion des habitats et l’élévation du niveau de la mer dégradent, et même détruisent, ces habitats de « carbone bleu ».

En réponse à ce problème, la CCE — en collaboration avec Parcs Canada, la Comisión Nacional de Áreas Naturales Protegidas (Commission nationale des aires naturelles protégées du Mexique), la Comisión Nacional para el Conocimiento y Uso de la Biodiversidad (Commission nationale pour la connaissance et l’utilisation de la biodiversité du Mexique), l’US Environmental Protection Agency (Agence de protection de l’environnement des États-Unis), la National Oceanic and Atmospheric Administration (Administration nationale des études océaniques et atmosphériques des États-Unis) et l’US Geological Survey (Commission géologique des États-Unis) — a piloté une initiative visant à améliorer les données, la cartographie et les approches d’évaluation de la dynamique du carbone dans les habitats de carbone bleu nord-américains.

Les produits issus de cette initiative conjointe comprennent les suivants :

  • le premier recueil complet de cartes du carbone bleu en Amérique du Nord, cartes qui illustrent les 47 776 km² de carbone bleu cartographiés jusqu’à présent;
  • un rapport intitulé Le carbone bleu en Amérique du Nord : Évaluation de la répartition et des puits de carbone des herbiers marins, des marais salés et des mangroves, qui résume la répartition spatiale des habitats côtiers de carbone bleu nord-américains et qui documente les puits de carbone bleu;
  • des synopsis détaillés qui décrivent les résultats de cinq projets de recherche sur les habitats côtiers de carbone bleu.

Il est à espérer que les cartes et documents publiés aujourd’hui contribueront à la conservation des herbiers marins, marais salés, mangroves et marais littoraux d’Amérique du Nord et, partant, à la préservation de leur fonction de séquestration du carbone.

Tenez-vous au courant des travaux de la CCE en suivant @CECweb sur Twitter ou en appréciant notre page Facebook, à www.facebook.com/cceconnexion.