Joins-toi au mouvement jeunesse visant à prévenir le gaspillage alimentaire, à protéger notre environnement et à sauver notre planète

Montréal, le 11 avril 2019—Les jeunes peuvent vraiment faire leur part pour prévenir le gaspillage alimentaire, que ce soit par de modestes activités à la maison ou par des efforts plus ambitieux qui font appel à l’ensemble de la collectivité, en utilisant la nouvelle Trousse d’action anti-gaspillage alimentaire de la Commission de coopération environnementale (CCE). La prévention du gaspillage alimentaire constitue l’un des moyens les plus faciles pour que nous puissions tous protéger quotidiennement notre environnement, lutter contre les changements climatiques et sauver notre planète. La Trousse d’action est téléchargeable en français, en anglais et en espagnol à l’adresse <www.cec.org/Anti-gaspillageAlimentaire>.

« Nous gaspillons environ le tiers des aliments produits pour la population de la planète. Les jeunes peuvent prendre l’initiative en prévenant ce gaspillage par de petits changements dans leurs habitudes quotidiennes », a déclaré David Donaldson, chef de l’Unité sur la Croissance verte à la CCE.

Inscrivez votre organisme jeunesse avec le mot-clic #AntiGaspillageAlimentaire afin d’organiser des activités visant à réduire ce type de gaspillage. La Trousse suggère plus de 70 activités qui vont de la vérification du gaspillage à la fabrication de vermicompostage.

La responsable du projet de la CCE sur la perte et le gaspillage d’aliments, Gabriela Sánchez, rappelle de son côté que « la prévention du gaspillage alimentaire est bonne pour l’environnement, l’économie et le budget des familles ».

Les activités prévues dans la Trousse d’action anti-gaspillage alimentaire visent les jeunes de l’Amérique du Nord et elles sont réparties en deux groupes : l’un pour les enfants de 5 à 13 ans et l’autre pour les jeunes de 14 à 25 ans. Cette trousse les aidera à connaître ce qui est en jeu et à comprendre les conséquences du gaspillage alimentaire.

L’élaboration de la Trousse d’action a bénéficié du soutien actif de dix associations communautaires de jeunes, d’universités et d’autres établissements d’enseignement, d’organismes caritatifs et de groupes de jeunes autochtones.

Nous mettons les jeunes de l’Amérique du Nord au défi d’utiliser la nouvelle Trousse d’action anti-gaspillage alimentaire de la CCE, car elle stimulera leur imagination et leur permettra d’agir en faveur de l’anti-gaspillage. Cette trousse permettra également aux jeunes de découvrir des dizaines de façons de prévenir le gaspillage alimentaire à la maison, à l’école et au sein de leur collectivité.

Voici trois approches proposées dans la Trousse d’action afin de favoriser le changement :

  1. Savoir, c’est pouvoir : l’acquisition de connaissances permet de découvrir les conséquences du gaspillage alimentaire sur notre planète.
  2. Changer de comportement : le fait de montrer aux jeunes comment prévenir le gaspillage alimentaire leur permet de modifier leur comportement à l’égard de la nourriture et d’acquérir autant de nouvelles habitudes que de nouvelles aptitudes.
  3. Passer le mot : les jeunes sont encouragés à conscientiser leur entourage à prévenir le gaspillage alimentaire et à échanger des trucs pratiques à la maison, à l’école et dans leur collectivité afin de s’attaquer tous ensemble à ce problème.

Les jeunes de l’Amérique du Nord sont en train de se mobiliser et tu peux leur emboîter le pas. Joins-toi au mouvement jeunesse sur le site < www.cec.org/Anti-gaspillageAlimentaire > et participe au débat : #AntiGaspillageAlimentaire.

DES FAITS ET DES CHIFFRES

  • Lorsqu’on jette des aliments, on gaspille en fait toutes les ressources qui ont permis de les produire.
  • En valorisant la nourriture, on attache plus d’importance aux aliments que l’on achète, que l’on mange et que l’on composte.
  • Les aliments gaspillés se retrouvent le plus souvent dans un lieu d’enfouissement où ils se décomposent et produisent du méthane (un gaz à effet de serre dont l’effet sur les changements climatiques est 25 fois plus grand que celui du dioxyde de carbone).
  • Les jeunes peuvent participer à la réduction des 168 millions de tonnes d’aliments qui sont perdus ou gaspillés chaque année en Amérique du Nord en modifiant tout simplement leur façon d’acheter, de manger, de stocker et de jeter de la nourriture.
  • En Amérique du Nord, il est possible de remplir 13 stades de football chaque année avec les aliments que nous gaspillons, alors qu’ils auraient permis de nourrir quelque 260 millions de personnes.
  • Chaque année, à l’échelle de l’Amérique du Nord, on utilise un volume d’eau équivalant à celui de 7 millions de piscines olympiques pour cultiver des aliments qui ne sont jamais consommés, et l’énergie que l’on utilise à cette fin pourrait alimenter 274 millions de foyers en électricité.

Cette vidéo a pour objectif d’encourager les jeunes de l’Amérique du nord à réduire le gaspillage alimentaire et à contribuer à sauver notre planète :

Joins-toi au mouvement jeunesse!